top of page

Les moucherons, sciarides
et mouches

Le moucheron

Le moucheron (Drosophila melanogaster) aussi appelé « mouche du vinaigre ou des fruits » est un insecte de la famille des drosophiles. Il mesure entre 3 et 4mm. Connu pour être désagréable de par leur vol et leur nombre, les moucherons sont attirés par les fruits bien mûrs, les détritus et les odeurs fortes telles que le vinaigre ou l’éthanol. Le corps du drosophile est brun mais l’abdomen est cerclé de noir et ses yeux sont rouge vif. Il a de courtes antennes avec des extrémités en plumeau. La femelle est plus grande que le mâle, celui-ci a l’arrière plus foncé. Lors de la ponte, la femelle peut pondre jusqu’à 400 œufs. Elle favorisera les fruits bien mûrs ou en décomposition ainsi que toute les matières organiques. Les œufs mesurant environ 0.5mm ils sont presque invisibles à l’œil nu. Ils éclosent après seulement 24h. La larve se développe pendant 5 jours, elle fait 2 mues et comme la mouche, elle se mettra dans sa pupe (stade intermédiaire de croissance) pour une durée de 5 jours. Après cela le moucheron adulte sort et vit entre 2 et 4 semaines selon la température (18°C est la plus favorable, passé 22°C il ne vit pas plus de 2 semaines).

 

Pour lutter : Il n’existe malheureusement pas mille solutions. Elle est principalement menée avec des pièges au vinaigres dans lesquels les moucherons se noieront ou se feront piéger contre les parois collantes. Il faut surtout faire attention à vider régulièrement les composts, les poubelles et ne pas laisser les fruits trop mûrir ou les conserver au frigo.

Moucheron des fruits vu du dessus
Moucheron des fruits vu de côté
Sciaride ou moucherons des plantes
Sciaride ou moucherons des plantes

Le sciaride

Les moucherons du terreaux ou scarides sont de tous petits insectes volants de 4mm  au corps foncé avec de longues pattes. Ils volent souvent près des plantes car c’est dans le terreau que les larves se développent le mieux dans nos foyers. La femelle peut pondre entre 50 et 3’000 œufs par ponte. Elle les mettra au pieds des plantes. De couleur blanche et d’une taille de 0.2mm ils sont presque impossible à repérer. La larve éclot après 5 jours et vit dans les 3cm supérieurs du terreau dans lequel elle trouvera tout ce qu’il lui faut pour évoluer car il est souvent très riche en matière organique. Après 14 jours elle se met dans sa pupe pour une durée de 3 à 5 jours. Une fois éclot l’adulte ne vit qu’une semaine.

 

Pour lutter, voici ce que nous vous conseillons :

  • Eviter d’acheter vos plantes dans un magasin où beaucoup de moucherons volent.

  • Attendre que le terreau soit bien sec sur le dessus avant de réarroser.

  • Mettre de petits cailloux, du sable ou des perles d’argile au fond du pot rendant impossible la ponte des œufs.

  • Préférer un arrosage en spray en hiver car le besoin d’eau est moins important.

  • Mettre des pièges collants contre vos pots afin de voir rapidement si une invasion se prépare.

Si malgré tous ces conseils vos plantes sont infestées, il existe le produit Solbac-tab, ce sont de petites pastilles à diluer dans l’eau d’arrosage composées de bactéries naturelles (Bacillus thuringiensis) qui infectent les larves et les tuent. Si l’invasion est trop importante ou que vous avez beaucoup de plantes envahies il est possible de commander des acariens Hypoaspis ou le mélange Traunem qui sont les prédateurs des larves.

La mouche

La mouche noire (Musca domestica), aussi appelée « mouche domestique ou mouche à merde », est l’espèce la plus commune retrouvée dans nos foyers. La mouche n’est pas considérée comme domestique mais elle tient son nom du fait qu’elle rentre facilement dans nos maisons et cela à l’international faisant d’elle une espèce sinanthrope. La mouche  mesure entre 5 et 8mm de long pour un poids de 7mg. Son thorax est gris avec 4 lignes noires qui sont dans la longueur. Son ventre est totalement gris. Tout son corps est recouvert de poils. Ses yeux sont composés et rouges. Sa pièce buccale est constituée d’une trompe au bout de laquelle se trouvent 2 coussinets munis de pores par lesquels la nourriture est aspirée. La mouche se nourrit en éjectant de la salive sur son aliment, cela permet de le prédigérer et de l’aspirer. La femelle est légèrement plus grosse, sa taille dépend de l’apport en alimentation au stade larvaire. La femelle pond 5x jusqu’à 1’000 œufs. Elle ne s’accouple généralement qu’une fois et préserve le sperme pour les pontes suivantes. Plus il fait chaud, plus elles vont se reproduire vite. Durant la période froide (< 15°C), les mouches ne survivent pas, les œufs restent plus longtemps dans la pupe afin de résister au froid. L’œuf est blanc et mesure 1mm. Après un jour, la larve éclot et se nourrit de matières organiques environnantes (cadavres, détritus, excréments). Elle mesure entre 3 et 9mm de long, elle est blanche avec la tête noire. Après 3 mues, la larve va chercher un endroit sec et frais afin de s’enfermer dans sa pupe. A ce stade, elle mesure environ 8mm et est de couleur brun-rouge, puis elle sort sous sa forme de mouche.

Pour lutter : Il existe plusieurs moyens pour lutter contre les mouches. Tout d’abord il y a la manière manuelle avec une tapette à mouches mais selon l’infestation cela peut devenir contraignant. Vous trouverez donc chez nous des pièges collants, des sprays et des granulés qui vous permettront de les éliminer.

Pupe de mouche

Pupe de mouche

Larve de mouche

Larve  de mouche

Mouche
Mouche papillon adulte
Larve et pupe de mouche papillon

Larve et pupe de Psychodidae

La mouche papillon

La mouche papillon (psychodidae), aussi appelée « mouche du drain ou moucheron des égouts », est une petite mouche d’une taille variant entre 1 et 5mm. Elle porte son nom de mouche papillon car tout son corps ainsi que ses ailes sont recouvertes de poils de soie variant de la couleur ivoire à gris foncé lui donnant donc un aspect de papillon de nuit. Tous ses poils l’empêchent de faire de longs vols.

Elle a des antennes moniliformes comprenant un nombre de segments très variables. Leurs mandibules ne sont pas faite pour piquer car elles sont très rudimentaires.

Cette espèce peut-être contraignante car elle prolifère très vite. Les larves vivent dans les eaux usées qui sont riches en matières organiques durant 9 à 15 jours, après cela elles s’enferment dans leur pupe pendant 20 à 40h, puis sortent des canalisations. Le cycle de reproduction est accéléré par l’humidité et la chaleur.

On retrouve souvent cet insecte sur les murs ou les sols de salle de bain,  buanderie, cuisine ou tout endroit où se trouve des canalisations.

Pour lutter: Il est conseillé de bien nettoyer les canalisations pour enlever toutes traces de matières organiques et de moisissures, y verser de l’eau bouillante afin de brûler les larves n’ayant par encore éclos. Éliminer un maximum de mouche en les écrasant ou en les vaporisant avec un insecticide. Eliminer tout point d’eau stagnante, poubelles et les éventuelles moisissures.

Nous disposons d'un service gratuit d'identification de l'espèce afin de pouvoir vous proposez le traitement adapté.

Nous proposons aussi un service de désinfection en cas de grosse colonie.

bottom of page